Comprendre le taux d’ouverture de vos envois d’emails

Comprendre le taux d'ouvertureL’email marketing est considéré comme une science à part entière au vu des différentes expériences et formules qui en découlent. Les webmarketeurs ont à leur disposition de nombreux outils qui leur permettent d’affiner leur stratégie et atteindre le client. Parmi les outils utilisés dans le domaine, on retrouve le taux d’ouverture, une suite logique du taux de délivrabilité. Nous avons d’ailleurs déjà évoqué le sujet dans l’article précédent.

Qu’est-ce que le taux d’ouverture ?

Le taux d’ouverture, comme son nom l’indique est le pourcentage de mails ouverts par les destinataires. C’est le résultat du rapport entre le nombre de mails ouverts sur le nombre de mails délivrés. Le calcul de ce taux est automatiquement délivré par les logiciels d’autorépondeur tel que Get Response, Aweber ou SG-Autorepondeur.

Lorsque vous lancez votre campagne d’emails, votre logiciel insère une image invisible de 1 pixel dans l’email en question. Lorsque le mail a été ouvert sur le poste du destinataire, l’image a été téléchargée et remonte l’information au niveau du routeur. Même si le processus ne permet pas d’indiquer que le mail a été réellement lu, cela permet déjà d’apprécier le nombre de personnes qui étaient intéressés par l’objet de la campagne. A chaque campagne, vous pouvez évaluer votre efficacité et améliorer vos approches.

Techniques pour augmenter le taux d’ouverture

En premier lieu, il ne faut pas négliger la phase de segmentation de ces contacts. A partir de ce point, vous avez la première occasion de personnaliser le contenu de vos emails. En effet, un email ne sera pas perçu de la même manière selon le l’âge, le sexe, ou la catégorie socio-professionnelle de votre liste de contacts. Prenez le temps de regrouper les contacts selon leurs affinités, ils seront plus sensibles à un message qui semble leur être personnellement adressé.

Ensuite, il est vérifié que les mails sont ouverts si l’objet cité est intéressant. Oubliez les formules bateau, s’il y a une étape où vous devez passer du temps, c’est bien sur l’objet de l’email. Selon une étude, un mail avec un objet intéressant a 26% de chances supplémentaires d’être ouvert. Par ailleurs, un message personnalisé a 10% de chances de plus de se transformer en conversion. N’hésitez pas à envoyer des emails personnalisés via votre autorépondeur à l’occasion d’anniversaires par exemple. Cette méthode peut être vieille comme le monde, mais reste toujours aussi efficace.

Apprendre à se mettre à la place du client

Le succès d’un email avec un bon taux d’ouverture dépend également du moment de l’envoi. Votre contact est-il plus apte à ouvrir les mails en matinée, ou en fin d’après-midi ? Avez-vous pris en compte les décalages horaires entre vous et vos nombreux clients ? une fois de plus, vous ne devez pas négliger la segmentation de vos emails.

Si malgré ces astuces, vous n’êtes pas satisfait du taux d’ouverture, surtout n’abandonnez pas. Le seul risque c’est que vous soyez envoyé dans les spams. Tant que vous n’êtes pas encore dans cette situation, évaluez-vous. Faites des relances. Testez. Parfois, en modifiant simplement l’objet de votre email, vous pouvez gagner de nouvelles ouvertures. Dans la foulée, vous pouvez aussi modifier le timing. Attention, de ne pas noyer votre destinataire sous une pile de mails, vous risquerez de payer cher son désabonnement.

Comprendre le taux d’ouverture de vos emails est donc important puisqu’avec quelques petits réglages dans votre autorépondeur, vous parviendrez à affiner vos emails et les rendre de plus en plus attractifs. Il en résultera que vos abonnés seront de plus en plus nombreux à ouvrir vos emails. En conséquence de quoi, ils seront exposés à vos offres et autres articles.

Un petit Like ? :-)